Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

L'instant d'avant

Mirjan-2.jpg

Je n'ai gardé que cette photo d'elle. Même pas un portrait. Enfin si, peut être même mieux qu'un portrait. Je me rappelle de tout, des senteurs, de la chaleur, du vent chaud. En la voyant je retrouve l'odeur de savon de sa marinière, la blancheur de sa peau sous le ciel d'orage. Si je tends la main, peut être qu'au bout de mes doigts je sentirai les épis de seigle, lourds et mûrs. L'air était épais et les nuages roulaient des humeurs noires. Bientôt, l'odeur de la terre mouillée nous parviendrait, venant de plus loin que l'horizon. Parce qu'ici, dans ce champs, il fait encore chaud et le soleil nous brûle. Et je n'ai qu'une envie, celle de poser sur ce cou laiteux un baiser, d'effleurer de mes lèvres cette nuque dépouillée. Et elle va m'accueillir dans ses bras, m'offrir sa bouche pourpre et rouler avec moi dans la chaume qui laissera quelques pailles dans ses cheveux de feu. L'orage éclatera, en même temps que de grosses gouttes commenceront à exploser sur la terre craquelée...

Et l'instant d'avant elle marchait dans le champs de seigle, devant moi...

 

Photo: Mirjan

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :