L'expérience

Publié le 19 Décembre 2010

video-4.jpg

 

Elle n'avait pas imaginé ce genre de fascination. A travers le miroir elle suivait, hypnotisée, le mouvement précis et ascendant du peigne qui glissait dans les cheveux à contre sens. Le claquement régulier des longues lames de ciseaux, à chaque fois, faisait tomber une pluie de petits cheveux sur ses épaules. Sa chevelure, dense et souple était dégradée sans écart, se fondant parfaitement du plus courts au plus long. Et cet art l'étonnait. A tel point qu'elle imaginait que la coiffeuse aurait pu la tondre ainsi, ne laissant que quelques millimétres sur sa tête, uniquement avec son peigne et ses larges ciseaux. Et le résultat aurait été tout aussi propre et régulier que celui fait par une tondeuse électrique. Elle se sourit à elle même, la coupe achevée, passe doucement ses doigts sur cette nuque dégagée, apprécie le contraste avec les longues mèches qui peuvent encore tomber sur son nez, se trouve un air d'adolescent et en éprouve du désir.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article