L'été n'est pas fini

Publié le 1 Septembre 2010

mike-pavloski-copie-1.jpg

 

Elle a troqué son jean troué pour une jolie robe colorée, pendues à ses oreilles les nacres qu'il a offert. A cette heure là, la lumière est encore chaude, c'est la fin d'après midi.

...Ils ont fait la sieste, derrière les persiennes rabattues, à peine éventées par les pales lentes du brasseur d'air. Les draps de coton blancs avaient encore l'odeur de la nuit. Et leur corps se sont échauffés, les caresses ont provoqués des perles de sueur au goût d'embruns. Un temps durant elle a gémit, secouant la tête pour dire non, hurlant oui et mordant le corps de son tortionnaire. Elle n'a pas compté mais plusieurs fois son coeur s'est arrêté, son cerveau foudroyé et son corps nu traversant la Vallée de l'ombre de la Mort. A son tour elle l'a fait basculer au bord de la folie, agaçant la hampe de chair avant qu'elle ne plonge en elle...Terrassés ils ont dormis, un peu, puis irrésistiblement, les baisers échangés ont fait renaître l'envie....Il a caressé sa nuque, ébouriffé ses cheveux. A son oreille elle a murmuré:"Je vais aller les faire couper..." Et elle a senti son bassin se tendre et leur corps se sont soudés...

Dans la rue ses talons claquent sur l'asphalte, les pendants de nacre battent son cou. Elle va chez le coiffeur et imagine déjà le retrouver dans le lit défait....

 

Photo: Mike Pavlovski

 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :