Juste avant le crépuscule

Publié le 20 Mai 2014

Kayla-Varley.jpg

L'air est devenu tiède, presque léger. De la mer pas loin une rumeur persiste, un souffle sans fin, comme une respiration. Bientôt le soleil va plonger derrière l'horizon et ses derniers rayons enflamment l'atmosphère...

Il n'y a pas si longtemps elle aurait reposé ses épaules sur sa chevelure, mais là, adossée au calcaire, elle sent la roche incruster sa peau et cette douleur n'en est pas une. Les yeux clos elle savoure sa liberté.

Elle a toujours eu conscience de son androgynie, ne s'est jamais lamentée de voir sa poitrine désespéremment plate. Elle a grandi comme un garçon en devenant une jolie femme. C'est juste qu'un temps les cheveux longs ont fait illusion... Juste une illusion.

A cet instant elle sourit intérieurement. Elle sent l'air glisser sur sa nuque, froler ses oreilles. Elle résiste à la tentation de passer, une fois encore, la main sur ses cheveux, tellement courts, tondus même par endroit ... Elle se dit qu'elle ne pourrait pas être davantage elle même et en ressent une certaine fierté.

Et là, au milieu des rochers, non loin de la plage, il y a une androgyne, mi dieu, mi déesse, qui s'endort... et le soleil doucement se retire.

 

Photo: Kayla Varley

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :