Johanna

Publié le 2 Septembre 2011

SL731376SL731358-2

SL731360SL731366

SL731368.jpgSL731358-copie-1.jpg

C'est parfois drôle la vie... On peut avoir une âme de garçon manqué et ne pas pour autant ressembler à un petit mec. On peut aussi jouer les androgynes sans avoir envie de séduire. Juste soi même.

Un jour chez son coiffeur Johanna à eu un coup de tête. Garçonne elle l'était déjà, mais avec les cheveux longs. C'est dans la tête ces choses là. Sans doute une histoire de conjoncture, l'ambiance, l'envie, une Mylène Farmer qui chante qu'elle est, elle aussi, un garçon, et Johanna se jete à l'eau. Elle les veut courts! La pièce qui manquait au puzzle... Elle a le caractère, elle trouve  l'allure. La voici garçonne chic, sans contrefaçon.

En même temps, au delà de cette nouvelle image qu'elle se projette et qui lui plait, il y a ces petits riens qui conduisent à l'addiction, comme glisser ses doigts dans les cheveux courts, sentir l'air qui passe sur sa nuque, découvrir sa physionomie différemment, les oreilles, le regard. Juste le temps de s'habituer à cette nouvelle coupe et déjà elle a envie de les couper plus courts... A suivre donc?

 

Photos: Johanna by herself

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Manon 02/09/2011 22:49


Oui ça faisait longtemps ! Désolée, entre le bac, les vacances et tout ça j'avais la tête ailleurs ;)


jeaneg 03/09/2011 09:10



J'imagine bien  



Ludivine 02/09/2011 22:05


Elle est drôlement belle ! Elle a un blog ?


jeaneg 02/09/2011 22:11



Eh bien non, étonnant c'est vrai...



Manon 02/09/2011 21:47


Magnifique Johanna ! Le gilet en cuir , au top :D


jeaneg 02/09/2011 22:05



Tiens, Manon! Ca fait longtemps...



Flo 02/09/2011 19:46


Oui moi aussi , j'aime mettre un visage sur un nom puis j'aime le concret , virtuellement s'est difficile de cerner la personne .


jeaneg 02/09/2011 22:06



Pareil!



Flo 02/09/2011 18:35


Wahouuu !! Dis moi Jeaneg tu en a de la chance de faire de si belle rencontres : D


jeaneg 02/09/2011 19:15



Oui je crois bien... Sauf que tout cela reste très virtuel et que j'aime bien toujours rejoindre la réalité, à un moment ou à un autre.