Je voulais te dire

Publié le 12 Janvier 2011

5052591652 b0ab6d111b b

Il y a tant de choses que je ne t'ai pas dit. Mais j'ai une excuse. C'est tellement difficile de parler de l'air que l'on respire ou de l'eau qui nous abreuve. Tu m'as nourri de ton souffle, de ton regard. A chaque instant j'ai trouvé auprès de toi la confiance pour aller plus loin et l'amour pour me rassurer. Tu savais, toi, quand je rentrais de la vallée de l'ombre de la Mort, là où les pires doutes t'assaillent, où tu risques à chaque pas de te perdre, à jamais. Ta douceur et ton sein étaient mon havre et la tiédeur de tes bras m'enveloppait, pauvre rescapé. Je redécouvrais ton corps à chaque escale, le grain de ta peau d'enfant, la finesse de ta nuque, toujours plus haute, sous ta coupe de garçonnet. Chaque frôlement de tes lèvres sur ma carcasse faisait tomber les écailles d'un blindage que le temps m'avait fabriqué. Tu partageais mes cicatrices et tu lèchais mes plaies. Ton odeur mêlée à ton parfum m'enivrait et je me laissais emporter par tes rêves d'une vie normale. J'aurais voulu te dire, dans ces moments là, combien ta chair m'était vitale, comment ton âme m'élevait et ton esprit m'enrichissait. Tous ces mots étaient dans ma tête et je les entendais comme si je te parlais, tellement mon coeur communiait avec le tien, mais rien jamais ne sorti de mes lèvres...

 

Photo: Maja Malou

 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :