Humeur nipponne

Publié le 16 Mars 2013

nuque2-copie-1.jpg

 

Je me demande bien pourquoi, tout à coup, j'ai ça en tête... non j'déconne!

J'ai lu récemment un article dont je livre ici la teneur in extenso:

 

La décoration de la nuque est très importante. Au Japon, un cou dénudé est très érotique. Si le mâle occidental fait une fixation sur les jambes des femmes, le Japonais regarde d'abord leur gorge et leur nuque, raison pour laquelle les geishas portent des kimonos décolletés dans le dos. On voit l'arête de leurs premières vertèbres dorsales. Une Japonaise qui découvre sa nuque, c'est un peu comme une parisienne en minijupe. Sur la nuque, on dessine un motif appelé " sansbon-ashi " - trois jambes -. On a l'impression de regarder la peau nue à travers les pointes effilées d'une clôture blanche.


Et je me dis, en y réfléchissant un instant que dans l'esprit populaire et donc dans le mien, le Japon a toujours été un pays de raffinement et de sensualité, où sans jamais de vulgarité, les fantasmes et l'érotisme sont cultivés comme un art... 

Bon, j'entend d'ici des féministes là au fond qui hurlent à s'en faire péter l'anévrisme, que j'aurais pu trouver autre chose que les geishas comme image de femmes libres et indépendantes. Mais je dis: " Hop là!" ne nous y trompons pas, comme nos courtisanes, j'imagine bien que ces femmes évoluant dans les milieux d'influences, derrière une "couverture" soumise et docile, sont des femmes sans qui rien en ce monde ne se ferait...

Pis de toute façon c'est pas le sujet... Je me découvre donc quelque chose de japonais en cette dilection pour la nuque des femmes et ça me va plutôt bien.

 

En savoir plus?

 

 


Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Kristinn 16/03/2013 21:10

Quand on parle de raffinement et de sensualité, une jolie nuque n'est donc jamais loin !?... à moins que ce soit l'inverse !? :)

jeaneg 16/03/2013 22:14



Va savoir....