Golden ladies

Publié le 7 Août 2012

celine-dumerc-la-premiere-lame-pour-arracher-la-prolongatio.jpg

Je crois que peu importe le résultat, les nations et la discipline. Durant cette grande célébration planétaire de l'esprit sportif, du jeu sans contrepartie et du dépassement de soi, j'ai choisi mes héroïnes.

Pourtant, si on regarde d'un peu trop près, on finit par voir bien des symptômes de ce qui pourrit la nature humaine partout dans le monde et là comme ailleurs, les tricheurs et les truqueurs tentent bien de tirer un peu de profit... Qu'importe! Certains exploits suffisent à nous faire croire à la noblesse du geste et à la souveraineté d'un esprit sain dans un corps sain.

Rien n'est joué encore, mais définitivement mes médailles d'or vont à Céline Dumerc ( photo ) et à Megan Rapinoe. Amusant, parce que ces deux athlètes jouent au milieu d'une équipe. Sans elle, elle ne sont rien...Mais l'inverse est presque vrai. 

Ce n'est pas parce qu'elles sont blondes et jolies, ni même parce qu'elles ont les cheveux courts ( hum hum ) mais parce qu'en les voyant évoluer dans leur jeu ( basket et football ) je discerne le caractère et l'enthousiasme qui les animent. Une sorte de joie de vivre qui les fait rayonner naturellement, mêlée à une maîtrise de leur sport et à une combativité qui inspire le respect.

A cette heure personne ne peut dire si leur équipe atteindra le nirvana. Mais c'est sans importance. Elles deux auront suffit à me faire battre le coeur.

Et même si d'aventure l'or ne vient pas se pendre à leur cou, je crois qu'elles ont déjà gagné le sommet de mon Olympe...

 

Photo: AFP

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :