Frida reprend la main

Publié le 19 Octobre 2011

EVE.jpg

Frida avait finalement encaissé le coup, pas trop mal, et faisait contre mauvaise fortune bon coeur. Laora était rayonnante et cela l'aidait a supporter la situation. Pour ma part je n'étais pas peu fier d'avoir fait triompher ma méthode et ainsi prouvé à Frida que un peu d'audace et de bon sens ont parfois plus d'effet que les grandes théories. Grand seigneur, je reprenais volontiers ma place sur le divan de la teutone, tentant d'explorer à nouveau les arcanes de Moi, Ca et Surmoi, tentant de faire valoir mon nouveau statut de "confrère honoris causa"

Moi "- J'ai souvent entendu dire que couper les cheveux avait une symbolique très forte liée à la castration. Or la castration est elle même un fantasme lié au complexe d'Oedipe, non?

Ma Psy - Ach! Che fois, ez ke du feux que che d'abelle Sigmund auzi?

Moi - Non mais vraiment... Et Oedipe, si je ne me trompe pas c'est quelque chose qui se régle vers 4 - 5 ans non?

Ma Psy - ...Quand za ze récle...

Moi - Oui non mais en principe on s'en sort.. Et comme ça touche fille et garçon, même si l'interprétation du fantasme est différente, il est finalement normal que homme et femme soient touchés par un fétichisme lié aux cheveux courts...

Ma Psy - Che ne zuis bas zure que tu vasse un pon bsy, mais bour la zalade tu es chambion. Du gonvons ein vandasme bzyganalidigue afec l'inderbrédazion d'un réfe...

Moi - Ah oui? Meeeerde... Un " vandasme bsyganalidigue" ... C'est donc ça..."

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :