Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Frida gagne

miawasikowska2.jpgInutile de dire que nos ébats avec Laora furent particulièrement pimentés et proches de la frénésie. Sans attendre plus longtemps, le lendemain je me précipitais au cabinet de Frida, faisant une entrée fracassante qui laissa Ipomée, la nouvelle secrétaire portugaise dans un état de stupéfaction proche de la catalepsie:

La secrétaire '" Mais....Môchieur!"

Sans faire cas de cette interpellation, j'entrais à toute volée dans le cabinet où Frida, guère plus étonnée que ça, terminait d'aider "monsieur Patate" à enfiler son manteau. Rond et court, je l'avais tout de suite surnommé ainsi le jour où je le vis dans la salle d'attente. Ses oreilles au vent et sa moustache en balai de chiotte finirent par me conforter dans ma décision.

Moi - " Doc! Faut qu'on parle...

Ma Psy - Eh pien zela dombe à pikeu, môzieur chusdement z'en allait. " Dit-elle ironiquement. Je poussais vivement "Monsieur Patate" vers la sortie et le fis rouler ainsi jusqu'aux pieds de la lusitanienne. Refermant promptement la porte je me vautrais sur le Chesterfield sans attendre.

Moi - " Doc c'est incroyable! Tu te rappelles dans quel état de désespoir je t'ai quitté la dernière fois? Eh bien la solution est venue de Laora." Je lui racontais en détail cette journée incroyable et l'effet que cela avait provoqué sur notre sexualité débridée...

" ...Ce mélange subtil entre la matière, tout juste dorlotée, soignée, taillée, épaisse et odorante des cheveux longs et cette nuque si parfaitement dénudée, gracile et secrète, tondue comme le plus ultime des gazons anglais...

Ma Psy- Ach so...Kelle merfeilleuze aldernadiveu. Mais pien zûr, z'était ze k'il vallait vaireu. A te endentre en barler, zela me tonne des enfies folles...

Moi - Comment dire, c'est une sorte de combinaison magique, un choix idéal, et puis c'est tellement intime tant qu'elle porte ses cheveux libres...

Ma Psy - Il vaut apzolument ke che fois zela, et zans darter!" Pris par ma propore excitation, je n'avais pas vu le regard de la bavaroise s'éclairer d'une lueur sournoise de concupiscence. Réalisant cela, mon horizon aussitôt s'obscurci méchamment. 

Moi - Dis donc Doc, tu n'aurais pas une idée derrière la tête, genre come back triomphant dans le jeu de boules j'espère?

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

bizzie 16/09/2010 17:33


aaar'tu as réveillé la carnassière Frida ! attenzione !


jeaneg 16/09/2010 18:07



J'ai bien peur que oui. Carnassière c'est le mot