Frida fonce dans le tas.

Publié le 13 Mai 2010

Copie-de-Vika_Gazinskaya23.jpgLa bavaroise ne s'était pas fait prier pour retrouver la lombarde, et je me sentais dans le même état d'esprit que l'idiot qui s'apprète à mettre les cinq doigts entre le bois et l'écorce...

A peine arrivée, Frida abattit son jeu, manquant de justesse étouffer Laora en lui roulant une pelle d'anthologie, ce qui, à bien y regarder, parut du gout de cette dernière.

Ma Psy "- Liiiiiebeliiiing.... Ach, mais du n'as baz enkore koubé zede dignaze? Mais che ne gombrends bas? tebuis le demps ke fouz êtes enzemple...

Laora - Ma ché cosi, tou es folle no. jé n'en ai pas l'envie et dé toutes façon il ne mé l'a pas démandé. Jé crois qué tou té trompe...Nous en parlons, si,  mais comme un jou, rien d'autre.

Moi - .........

Ma Psy - Allons allons, che ne crois bas zela. Che zuis zure k'il meurt t'enfie te dailler ztte jefelure. T'ailleurs, darling, si nouz édions enzemple z'est moi qui de radipoizerai...

Moi - Euuuuh ...Eh sinon je ne vous dérange pas les filles?

Ma Psy - Mais non foyons au gondraire, il est brimortial ke du zois là. Allez affoues, komment rêfes du te la foire dontue?

Moi - Non Frida, je te le redis, tu te trompes. Je ne supporterai pas que Laora coupe ses cheveux juste pour me faire plaisir. Il nous arrive d'en parler, dans certains moment intimes parce que nous savons tous les deux les effets que cela peut produire. Mais cela ne va pas plus loin. Vraiment!

Laora - Tou es déçue?

Ma Psy - Ch'afoue et zela ékarde téfinidifement l'hybodhèze tu vkate-beckinsale01.jpgédijizme....

Laora - Par contre toi jé souis soure que tou n'aurais pas hésité à mé trainer chez oune coiffeur, no?

Ma Psy - Mmmmm... Ya naturlich... Tebuis ke che me zuis vais kouber les jefeux, z'est komme ein trogue. Ch'aime zendir mais jefeux razés zur la nugue...Et che zuis zure ke du aimerais za ékalement.

Laora - Ma j'aime ça, beaucoup, tou n'imagines pas à quel point céla m'excite de te caresser la nouque quand tes chéveux sont bien rasés...Pét être même qué j'aimerai les couper...

Moi - Ah oui?

Laora - Si

Ma Psy - Wunderbach! Che zuis zure ke zede bedide tiskuzion nous a dous ekzidé, breske audant k'un pon bréliminaire, nein?"

Et ce disant, elle confirma par le geste, posant d'autorité sa main sur la braguette de mon pantalon, un peu déformée....

 

 

 

 

 

Photos : Vika Gazinskaya et Kate Beckinsale

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost 0
Commenter cet article

Pepcile 18/05/2010 20:47


Mais y'a pas de tondeuse dans ton pantalon ? !!!! :-)


jeaneg 18/05/2010 23:07



Non, j'ai arrêté!



Lenny 15/05/2010 09:23


Non, pas instant. Tu t'en doutes!


Lenny 14/05/2010 21:33


Et en plus c'est culturel ici, hein? ARRRRFFFFFFFFFFFFFFFFFF! ( arf! mais plus fort que Bizzie. Il y a même: ARRRGGGGFFFLLLLL! mais là, c'est carrément la gorge qui est prise.)


jeaneg 14/05/2010 23:02



Tu n'en doutais pas tout de même ?



bizzie 14/05/2010 20:14


arf! 0,25 de moyenne en italien j't'ai déjà dit ^^


jeaneg 14/05/2010 23:01



Ah ben ça se voit pas du tout...Du tout



bizzie 14/05/2010 19:13


qui va piano, va sano, e va lontano... ;)


jeaneg 14/05/2010 20:10



'tain toi quand tu te mets aux langues étrangères c'est pas pour rire....