Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Fin de partie

Courtney-Tao.jpg

Je ne voulais montrer mon inquiétude à personne. Pourtant un sentiment terrible m'étreignait. Sur place à Larnaca j'avais rejoint l'équipe de nageurs de combat qui était chargée de l'exfiltration de Tao. La veille, leur mission avait avorté. Après 1 heure de stand by au point de rendez vous, les hommes du commando Hubert avaient dégagé la zone, rejoignant au large le sous marin qui les attendait. Tao n'était pas là.

 

24 heures de black out. Cette nuit il fallait à nouveau mettre en place le recueil. Depuis longtemps ma condition physique ne me permettait plus ce genre d'escapade, mais j'aurais donné cher pour aller avec eux, au plus près, tenter le tout pour le tout, durant une heure fouiller les lieux, voir de mes yeux, ne plus rester dans le doute... Je perdais la raison.

 

Tao seule pouvait me sauver de la folie et j'étais son seul espoir de rédemption dans ce monde infernal. Involontairement Moïra nous avait soudés l'un à l'autre.

 

C'était la dernière mission, pour elle comme pour moi, nous l'avions juré... 

 

Depuis 24 heures le sang ne coulait plus dans mes veines, j'avais peur de la réalité. Dans notre monde, la vie, la mort avaient des valeurs bien subjectives et je craignais plus que tout de voir l'équipe de nageurs une fois de plus revenir sans elle, entendre Paris me dire qu'il fallait "laisser tomber". Je savais bien que "Daisy" n'était qu'un nom de code pour désigner une arme, un instrument sans âme d'une valeur toute relative... J'étais le seul à connaître son coeur... Et je priais pour qu'à cette heure il batte encore.

 

 

 

Photo: Courtney McCullough

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article