Fiesta

Publié le 14 Novembre 2010

272.JPGLa rumeur enflait déjà et des ruelles de San Fermin la foule convergeait vers la plaza de toros.

Il se rappelait, la première fois qu'il l'avait vue, et ce sentiment immédiat qui lui avait fait penser à Brett, l'héroïne d'Hemingway. Cette femme rayonnait littéralement, adossée au toril et assaillie par les peones déjà en habits. Dans un éclat de rire elle s'était échappées des "machos" préssents, pour rejoindre les gradins...

Aujourd'hui, dans les rues de Pampelune, elle était à son bras et son coeur chavirait. Les cheveux plus courts, mais le même tempérament de feu, incapable de s'attacher plus à l'un qu'à l'autre, les aficionados de son coeur devaient combattre, pas à pas, chaque instant.

Tout à l'heure elle n'aura d'yeux que pour le beau matador, hurlant de joie ou de peur chaque fois que le fauve glissera sa corne trop près de son corps. Elle l'embrasserai sans doute avant de courir le rejoindre, encore excitée par la bravoure et l'audace du torero vainqueur de la force brute et loyale du Miura.

Il ne la reverait que le lendemain, à l'aube, épuisée d'amour et vaincue elle aussi. Elle sourira, caressera sa joue et s'endormira contre lui, malheureux Jake impuissant...

 

Photo: Peter Lindbergh

 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article