Facile à dire

Publié le 11 Juin 2013

heather-burton.jpg

Qu'est ce que les gens croient? Qu'il suffit de vouloir, qu'il faut prendre du recul, relativiser les choses, "lâcher prise"? C'est facile pour beaucoup, c'est vrai, mais tellement compliqué pour d'autres. Peut être même que certain(e)s passent leur vie entière à chercher qui ils ou elles sont vraiment? Être soi même, vaste programme. A l'intérieur, à l'extérieur, le paysage change et on a parfois du mal à conjuguer les deux. On se fantasme, on imagine sa vie, ce qu'on est, ce que l'on voudrait être, mais au dehors cela ne se voit pas, le simbleautage ne se fait pas...

Pire encore quand on s'illusionne sur ce que les autres pourraient penser de nous si nous étions comme nous voudrions être. Oui c'est un peu alambiqué, mais cette pression que nous fabriquons nous même ou à qui nous donnons tant d'importance est bien là finalement. On voudrait volontiers être une personne extraordinaire mais il ne faudrait pas pour autant sortir du cadre, ni trop se faire remarquer. Absurde!

C'est toujours le premier pas qui est le plus dur à accomplir et puis une fois le cap franchi c'est comme cette première fois où vous êtes au volant de votre voiture, seul(e) sans personne pour vous dire quoi faire. Vous avez enfin les commandes. Pur bonheur.

Il y a chez certain(e)s une émotion semblable au moment où l'image que l'on a fabriqué pour eux se déchire. On la voulait fille mais elle est garçon au fond, on le rêvait dans les pas de son père et le voilà sensible et délicat comme une fille. Pour jouer la partie il faut accepter son jeu... Mais personne n'a dit que c'était facile.

 

Photo: Lucas Passmore

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :