Et ne nous soumets pas à la tentation...

Publié le 30 Octobre 2013

919181_571467592907648_752017694_o.jpg1397627_571466986241042_788136175_o.jpg1399063_571467889574285_1109065516_o.jpg

Un premier coup de crayon, puis un autre, le profil qui apparaît pourrait être le sien, au moins dans l'allure, le style, la posture... Les traits se suivent, se croisent, se noircissent ou s'estompent.... Il y a une part d'elle dans cette femme qui se dévoile. Une part de désir ou d'envie. Le dessin de ce cou, long et nu. A grands coups elle stylise la chevelure, de longues mèches qui tombent sur l'oeil, un mouvement sophistiqué, travaillé... et créé ce contraste tant aimé avec la nuque que quelques pointillés montrent rasée.

Presque inconsciemment, pendant que sa main continue de dessiner, celle qui soutenait sa tête glisse imperceptiblement et vient caresser doucement sa nuque.  Comme si soudain les sensations éprouvées se traduisaient sur la feuille de papier, la gomme vient effacer quelques traits trop longs, transforme les cheveux courts en cheveux tondus, accentue le dessin du crâne opposé à la chevelure.

Et l'envie lui vient de réaliser ce fantasme graphique, d'accomplir ce que son crayon lui montre, la soumettant à la tentation de ressembler à cette femme sortie de son imaginaire. Elle sait le faire, elle a besoin de ce trouble étrange, de cette excitation...

Demain sans doute elle sera nouvelle dans le regard des autres, apaisée. 

 

Dessin: Delf G.


Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

bizzie 31/10/2013 17:24

mais délivre-nous du mal

jeaneg 31/10/2013 17:27



Amen!