Escale en mer de Chine

Publié le 15 Novembre 2011

tumblr_lum5imSrLL1qexu9to1_1280-copie-1.jpg

A peine la coupée fut-elle jetée sur le quai, les marins commencèrent à débarquer. Je les observais depuis la passerelle, s'organiser en bande pour attraper à deux ou trois un pousse-pousse qui les mènerait au premier bordel sur les bords du Huangpu. Des militaires russes, vautrés sur des balles de coton et des caisses de thé, se distrayaient du spectacle. 

A terre, comme je remontais le long du quai, je suis arrivé à hauteur d'une énorme jonque au moment où un officier quittait le bord. Il avait une allure à la fois familière et étrange, un visage presque féminin, mais l'idée me vint de le comparer à Corto Maltese. Il me fit un signe amical. Soulevant sa casquette une lourde mèche glissa sur son visage, qu'il replaça de la main en arrière avant de remettre son couvre chef, laissant sa main couvrir sa nuque parfaitement taillée. Il alluma un petit cigare et replongea les mains dans son caban. J'étais un peu subjugué par ce marin, si étrange, si beau...

Pourtant certains détails, dans sa tenue, dans sa démarche, dans sa silhouette me semblaient ne pas coller avec l'image du marin. Des idées troubles assaillaient mon esprit, je ressentais du désir pour lui, que ma raison cherchait à refouler.

Depuis le pont de la jonque un gros matelot habillé en cuisinier hurla dans notre direction " Valentina-senpai!" Mon marin se retourna et répondit en japonais au cuisinier...

D'un seul coup mon trouble s'évanoui et mon désir se renforça...                 

 

Photo: Boo George

Modèle: Alessandra Ambrosio

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :