Epreuve de style

Publié le 21 Juin 2010

foto4.jpgDe temps en temps, je remonte dans le temps. Je feuillette ce blog, je me laisse embarquer par la musique ou la finesse d'un portrait. Parfois même, en toute modestie, je me dis que le texte est pas mal ou que l'idée est bonne. Des fois aussi je me rend compte que j'ai déjà parlé de telle personne ou évoqué tel sujet...Mais après tout, dans un blog "atypique" il n'y a pas de règles à observer, juste laisser l'imagination divaguer.

Et du coup je m'aperçois que si je n'y prend garde, je vais me laisser gangrener par une sorte de routine qui m'obligerait à sortir coute que coute un article chaque jour, quitte à y perdre en qualitié ou en originalité.

Pour tout vous dire, je passe beaucoup de temps ( quand j'en ai de rab) sur Internet pour dénicher une photo qui va m'interpeler, me parler, m'inspirer. Et puis, quand la photo m'a raconté son histoire, j'essaie de lui trouver une musique, une chanson, des paroles qui lui collent. Des fois c'est l'inverse, la musique s'impose et je cherche alors une photo qui l'accompagne. La seule figure imposée, l'ait par le postulat énoncé dans le titre du blog: Des femmes, des cheveux courts. Moins simple qu'il n'y parait. Mais grace à cela, je sais que plein plein de gens, à travers le monde entier, ont les mêmes gouts que moi dans ce domaine, et viennent, Antonella-Bertola3.jpgx610.jpgfidèles ( mais peu loquaces) visiter chaque jour les pages de ce blog. Et je les remercie.

Tout comme je remercie les photographes et leurs modèles, d'avoir autant de talent.

Cela dit, je sais aussi, ou je l'imagine, qu'il y a parmi les visiteurs quelques "coupeurs de nattes" invétérés, fétichistes et autres introvertis qui sont ici à l'affût d'une image inédite ou d'un texte excitant. Qu'importe. Il n'y a ici aucune perversité ni aucun complexe et j'espère que cet exemple les aidera à surmonter leur malaise ( sinon il faudra traiter avec Frida directement...)

Un dernier mot pour remercier, encore, toutes celles qui m'encouragent d'un mot gentil, ou me remercient elles mêmes de les avoir aidées à se découvrir. C'est bien loin de mon but de départ, mais cela me fait très plaisir.

Je vous aime.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :