Enfer et damnation

Publié le 13 Avril 2012

vogita_jan91_linda_3.jpg

Cette fois je crois que les carottes sont cuites. Bullshit et crénondédiou. Hier dans la nuit glauque et pluvieuse, la BBC me l'a dit dans un message personnel: "Helmut a perdu sa moumoute, je répète, Helmut a perdu sa moumoute". Là je crois que c'est clair...

En effet, remontant le cours du temps, j'ai feuilleté le blog et au hasard d'une page de mai 2011 je suis tombé sur un article illustré déjà en son temps, par la même photographie que l'article d'hier Boucles et volutes. C'est terrible je vous l'accorde, après tout on a pas payé pour ça et on se sent un peu floué sur la marchandise. Mea culpa. Non mais le pire c'est que cette petite faute d'inattention pourrait traduire un état bien plus inquiétant, celui de ma cervelle déficiante. Outre que mon imagination parfois me fait défaut, voilà qu'en plus je perd la mémoire et que cette Clara Zamith aux boucles brunes ne parvient même plus à impressionner mon cortex cérébral alors qu'elle aurait eu toutes les chances de marquer mon esprit en d'autres temps, au moins tout autant que la blondeur platine de Linda Evangelista dans le Vogue italien de 1991...

Le pire voyez vous, serait que rapidement, à l'orée d'Alzheimer, je perde carrément ce goût que j'ai depuis toujours pour les femmes aux cheveux courts et que soudain je me mette à rêver de Pamela Anderson et à regarder TF1. Jésus Marie Joseph... Quelle horreur!

 

Photo: Steven Meisel

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :