Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Elucubration

Deux choses l'une. Si je lui pose la question, Frida va adorer ou me foutre à la porte de son cabinet. Mais cette question me taraude l'esprit: Pourquoi fichtre depuis la nuit des Temps est ce que l'on a crédité la chevelure de la femme d'autant de symbolique?
Si bien qu'aujourd'hui encore la question à même un aspect religieux. Outre cette facette spirituelle, il pourrait y avoir un avis scientifique, du genre chimie comme celle que l'on rencontre lorsque deux être humains sont en phase et s'érotisent avant de faire l'amour...
Mais pourquoi diable dans ces conditions ne trouverait-on pas autant de pouvoir dans la chevelure masculine? Est-ce simplement sociologique? Il faut dire que depuis les Mérovingiens, l'homme n'a pas eu beaucoup d'alternative en la matière..Mais je m'égare.
Au-delà de la chevelure luxuriante qui dégouline sur les épaules en boucles suaves, ce n'est plus un secret, ce qui m'attire c'est ce qui est caché. La nuque, haut lieu érotique, mais aussi, l'arrière de l'oreille, et puis en dehors de la sensibilité, il y a l'expression, le front dégagé, le regard clair, le visage nu, l'allure qui s'en trouve modifiée...
Je l'entend déjà ma psy: Maiz mon jeeer dou est guesdion de véminidé. Et la véminidé est kulturelle. Et blablabla... Il va falloir que je bataille dure pour faire admettre que la culture évolue et que, bon sang d'bois, on devrait faire des efforts pour arrêter le concept.
Je me demande si c'est bien raisonnable de brancher Frida sur le sujet...?

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

bizzie 13/10/2009 17:38


ah zi! posse la kestione à dame Frida, jé zens que za va êtreu in'tirèssan ! ya !
;o)


jeaneg 13/10/2009 18:48





Lenny 13/10/2009 16:39


Une hypothèse: Cette quête du visage dégagé, de cette nudité qui écarte le voile de la chevelure, n'est-ce pas celle du sexe caché? Un substitut du sexe caché que l'on veut découvrir? Qu'est-ce que
dissimulent les cheveux?

Le velours d'une nuque ou de toute la tête tondues a un pouvoir sensuel fort: ici c'est bien le sens du toucher qui amène les doigts ou la paume à caresser ce pelage d'une douceur exquise. Mais il
y a toujours la représentation qui tourne autour de la nudité et du dévoilement. On ne retranche pas quelque chose pour rien. Le pouvoir érotique d'une belle chevelure est incontestable mais un
minois bien dégagé peut aussi être désirable parce qu'adorable. Beaucoup de femmes sont "jolies" grâce à leur cheveux longs, accessoire nécessaire pour paraître ce qu'elle ne sont pas si on écarte
trop les rideaux. Nous sommes des hommes qui aimons surtout les femmes qui n'ont pas besoin de cet artifice pour être belles ou charmantes. Finalement, pas de quoi en faire tout un plat!


jeaneg 13/10/2009 18:47


"Nous sommes des hommes qui aimons surtout les femmes qui n'ont pas besoin de cet artifice pour être belles ou charmantes"Mais oui bien sur!
"Finalement, pas de quoi en faire tout un plat! "
Ben si, tu sais bien que j'aime toujours faire un plat de tout. C'est un peu comme la gymnastique du matin