Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Elle

012.jpg

Comme elle avait décidé de laisser pousser ses cheveux, elle allait malgré tout aussi souvent voir son coiffeur. Celui-ci pour poser les bases d'une future coupe au carré, point de passage obligé affirmait-il, lui avait fait cette coupe où sa nuque était toujours rasée et les cheveux la recouvrant coupés droit et bien net. J'adorai la voir ainsi. Elle était blonde naturellement et le contraste entre les cheveux ras plus sombres et le casque doré était, à mes yeux, du plus bel effet. Sa peau claire était couverte d'un duvet soyeux comme la peau d'un fruit et je l'agaçais parfois en l'embrassant à tous moments. Elle me chassait alors, gentiment, pour aussitôt revenir à moi, m'interrogeant pour s'assurer que je l'aimais encore. Je n'aurais pu mentir car j'étais fou de son corps musclé tout autant que de son esprit vif. Elle riait comme un garçon et savait se faire chatte quand à travers son regard d'azur je lisais l'envie de plaisir... Alors sans effraction, elle cambriolait mon coeur, posant elle même mes mains sur ses cheveux rasés et fermant les yeux aux caresses de mes doigts enveloppant sa nuque.

 

Photo: Jean François Jonvelle

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :