Du bord du lac

Publié le 13 Février 2013

J.Borodina-2.jpg

Oh bien sûr, elle semblait prendre un peu la pose, là, sur le ponton. Et puis peut être que non... Il y avait cette tiédeur inattendue et de temps en temps un rayon de soleil qui invitait à se laisser réchauffer davantage en fermant les yeux pour profiter de l'instant.

Le cliché aurait été trop banal si la belle avait, dans sa posture, laissé dégouliner une chevelure baudelairienne étirée entre les mailles de son chandail et le courant d'air sur le lac.

Il n'en était rien. Cette moderne Odette avait les cheveux courts et rien de son cou jusqu'au front n'était dissimulé. Alors tout naturellement lui qui l'observait sentait naître un sentiment étrange où l'admiration se mêlait aux contes et légendes. Et Siegfried la trouvait belle, définitivement...

 

Photo: J.Borodina

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

bérengère 13/02/2013 22:19

parfois,lorsque c'est si beau et que des mains de l'orfèvre jaillissent des diamants, alors, il n'y a rien à dire...

jeaneg 13/02/2013 23:18



 eh bé ...



Fabymary POPPINS 13/02/2013 19:17

et celui qui a eu l'idée de la remettre au goût du jour hein??????? faut pas l'oublier!!!

Fabymary POPPINS 13/02/2013 17:29

avec de longs cheveux la photo aurait été banale et elle est superbe ta musique, j'adore celle ci depuis petite! et le modèle est très jolie, bref que du bonheur, merci

jeaneg 13/02/2013 18:50



Euh pour la musique c'est Piotr Ilich qu'il faut remercier



Kristinn 13/02/2013 17:07

Une belle pause... pour une jolie pose au bord de ce lac ! :)

jeaneg 13/02/2013 19:14



non une belle pose.. pour une jolie pause au bord du lac!



Murielle Empeyrou-Arruhat 13/02/2013 14:25

Je suis sous le charme de vos écrits, de vos clichés, de votre poésie, votre sensibilité, votre humour. Je suis une femme aux cheveux très courts depuis 15 ans, et votre perception est si fine, en
plein dans le mil! Avec quelle délicatesse vous savez accueillir les femmes dans leur partie masculine! Quand je vous lis, je pourrai prendre un fusain et dessiner sous vos mots ces nuques si
fortes, si troublantes et sensuelles. Je suis émerveillée...merci à vous d'oser ETRE qui vous êtes! Murielle.

jeaneg 13/02/2013 14:31



Waow! Murielle... ça me touche tellement ce genre de compliment