Douce inquiétude

Publié le 19 Janvier 2010

2589067078 0c3daf73d0 b
C'est bête, mais parfois on est tellement prompt à suivre ses envies que, après coup, on se pose des questions qui tourmentent. Une nouvelle coupe de cheveux, un changement un peu radical...Et puis soudain on se dit: " Mais comment va-t-on me voir à présent, que vont penser ceux qui me connaissent, et si cela ne leur plaisait pas...?"
En même temps, toutes ces questions stupides on peut aussi se les poser avant, et ainsi ne jamais rien faire et rester figé.
Est ce que c'est bien rationnel ça de s'imaginer que les gens qui nous aiment pourraient ne plus avoir le même sentiment si notre apparence change. Est ce qu'il s'agit d'un amour tellement contemplatif qu'il s'apparente au goût que l'on a pour un objet précieux ( ou pas ) ?
Honnêtement, si une coupe de cheveux était à l'origine d'une rupture, d'une séparation ou d'un désamour quelconque...Eh bien vive le coiffeur qui serait alors élevé au rang de "révélateur de l'amour réel".
Partant du constat ( faut bien partir de quelque part...) "Pour bien aimer les autres il faut s'aimer soi même", laissez courir vos envies , et abandonnez l'idée que vous pourriez être soudainement abandonné et rejeté parce que vous avez eu envie d'avoir les cheveux courts. Et si c'était le cas, demandez vous pourquoi diable est ce que l'on vous aimait auparavant...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :