Des fois, ça fout les j'tons.

Publié le 30 Avril 2010

kate beckinsale 45Ne tenant aucun compte de mon malaise, ou le feignant parfaitement,  Frida poursuivie son scénario sadique, racontant comment Laora hurlerait à chaque coup de ciseaux massacrant sa chevelure, incapable d'échapper à ses tortionnaires, ligotée soigneusement sur le fauteuil de barbier. Elle le faisait avec tant de détermination que malgré son accent de Silésie, elle parvenait à être crédible et son récit.....Excitant!

Ma Psy "- Mais che m'ékare. Il n'y a okune janze bour ke zela ze brotuize. Che konnais pien Laora. Kant elle va jez le kouaffeur z'est komme zi elle afait ein Lüger à la main, boindé zur les kouille tu Vikaro. Bas guesdion te kouber ein millimeter te drop...

Moi - Et....Dis moi... Est ce que tu as déjà fantasmé tout cela en faisant l'amour avec elle?

Ma Psy - Mais non pien zur! Du zais pien ke afant te de konnaitre che n'édais bas tu dout tans ze védijisme. Z'est doi li m'a réfélé dout za à moi même.

Et doi? Eske du vandasme dout zela kant tu la paize?

Moi - Arrêtes Dok, j'ai horreur quand tu es vulgaire...

Ma Psy - Eske elle zait ke du es fenu me foir?

Moi - Bien sûr. D'ailleurs je voulais aussi t'inviter ce week end. Réconciliation, chez moi, tous les trois...

Ma Psy - T'akord... Ch'amène ma donteuze alors? Ahahahahahaha... Allons... Che blaizande.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost 0
Commenter cet article

bizzie 01/05/2010 13:10


"kant tu la paize"...arf! nan, ze n'est pa'ssaaale...!
Alors, la sauterie c'est pour qd déjà ? Je ne voudrais louper ça pour rien au monde ^^ ok, je sors...


jeaneg 01/05/2010 13:31



...Mais alors celle là!