Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Dernière minute


Afin d'être tout à fait en paix avec moi même, et au cas ou un malheur surviendrait dans la minute, je vous dois la vérité sur les réponses données au tag de Virginie "Tout par 7"
Ma première révélation : la coupe de cheveux dans un salon pour dames. C'est VRAI! Tellement vrai d'ailleurs que je soupçonne cet événement d'avoir à jamais traumatisé ma psychosexualité chère à Freud...
Ma deuxième révélation : Ma liaison avec Pocahontas. C'est VRAI! Elle travaillait dans un bar de Pointe à Pitre et plusieurs fois je l'ai raccompagnée chez elle, au petit matin sur ma moto. Et puis un jour, en passant devant chez moi elle m'a dit : " On s'arrête?"
Ma troisième révélation : J'ai grandi à Genève. C'est FAUX! Mais vous le saviez déjà. En fait je suis né au Caire, ma mère était danseuse du ventre et mon père espion dans le fameux nid...
Ma quatrième révélation : La première fois que j'ai coupé les cheveux de quelqu'un c'était un garçon. C'est VRAI! Après cela, pendant longtemps j'ai exercé mon talent auprès de garçons et de filles...Et parfois même cela fut l'occasion de jeux érotiques délicieux...Mais c'est une autre histoire.
Ma cinquième révélation : Ma psy s'appelle vraiment Frida. C'est FAUX! D'ailleurs je n'ai pas de psy...Je me demande bien pourquoi j'en aurai une d'ailleurs...Pas vous ?
Ma sixième révélation : Je sais mentir sans cligner des yeux. C'est FAUX! Je ne sais le faire que devant mon clavier.
Ma septième révélation : Je hais le football. C'est VRAI! Et ce n'est certainement pas la derniere démonstration de l'équipe de France qui va me faire revenir là dessus...
Voilà, j'ai tout dit.
J'aimerai terminer sur un message d'espoir. Je n'en ai pas. Est ce qu'en échange deux messages de désespoir vous iraient? ( Woody Allen )

                                             
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

virginie 23/11/2009 00:24


On se dévoile un peu Monsieur le Mystérieux...
Pour Frida je veux imaginer qu'elle existe, et puis avec un tel accent !
Pas Suisse, je m'en doutais mais pas un peu Marseillais ????
En tous cas, je te remercie encore d'avoir eu la gentillesse de participer et tu t'en sors très bien...


jeaneg 23/11/2009 10:13


Merci Virginie. Non pas marseillais non plus...Ma mère qui était au chômage ( la grossesse c'est fatale pour les danseuses du ventre) rejoignait mon père qui était en mission à Berlin Est quand
elle a accouché dans l'avion, au dessus des Carpates, si bien que pendant longtemps j'ai failli être austro-hongrois, avec comme parrain le directeur de l'Aéroflot.


Lenny 20/11/2009 14:01


Moi? remplacer Frida? Tu rigoles!

Il n'y a qu'une Frida. La tienne, of course.


jeaneg 20/11/2009 17:05


Je lui dirai, elle sera flatter la bougresse!


Lenny 20/11/2009 11:40


C'est dommage, tu as tué Frida. Mais non, c'est encore un mensonge! Hein?...

Alors désespéré? C'est simplement une erreur de perspective. L'espoir est Ailleurs, là où tu n'as pas encore tourné ton regard.Mais les espoirs perdus sont un gain: perdre ses illusions est une
libération. Et être libre n'est pas toujours confortable, ce d'autant plus que l'on ne l'est pas vraiment si l'on regrette ses illusions perdues. Sans compter celles qui ne le sont pas encore: par
exemple celle qu'il n'y a vraiment aucun espoir en ce monde.
A part ça? Eh bien ça ira pour aujourd'hui.


jeaneg 20/11/2009 13:29


Ce n'est pas parce que tu as un doute sur l'existence de Frida qu'il faut tenter de prendre sa place... Laissons faire
les illusions.