Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Déjeuner avec Sigmund

41736_img358_122_210lo.jpgCe n'était pas réellement un rendez vous, ni même une consultation. Après tout ce temps passé ensemble à explorer les arcanes de la psychosexualité à l'usage des handicapés de la libido, Frida et moi avions finis par tisser un lien amical. Cela m'avait un peu surpris au début, et puis sa façon également de rentrer dans mon jeu, de couper ses cheveux et de me taquiner avec ça...Mais je refusais de me tenir sur mes gardes. Pas avec elle. Si bien que nous pouvions nous rencontrer en fin de matinée sans que cela ne bouleverse nos emplois du temps, et même à l'occasion, nous retrouver à la brasserie en bas de son immeuble. J'avais confiance en elle et même en dehors de son cabinet je savais qu'elle respecterai la confidentialité de nos conversations.
La terrasse était chauffée et protégée des courants d'air par un panneau transparent. Aucun détails de ce qui pouvait toucher à sa coupe de cheveux ne pouvait m'échapper, comme avec toutes les personnes de mon entourage d'ailleurs. En nous installant, un large sourire lui vint aux lèvres découvrant sa dentition de fauve:
Ma Psy-  " Ne vaide bas le dimite. Che zais pien ke fous afez un oeil te lynx bour zes jozes là...
Moi- ...Qui ..Moi? Pour quoi exactement?.. Aaaah vous parlez de votre coiffure? Eh bien oui bien sur j'ai remarqué. Presque rien n'a changé, sauf la nuque qui est bien plus dégagée. Est ce que vous auriez découvert de nouvelles sensations?
Ma Psy- Ch'afoue ke zela me brokure ein acréaple zenzazion lorsque che gareze zet entrois. Et....Ch'imachine ke zette gareze toit edre bartikulièrement télizieuze lorsk'elle faide bar ein bardenaire. Nein?
Moi- Ah Dok....Vous touchez là au Nirvana...Enfin j'exagère ( comme d'habitude ) mais vous avez raison. Une nuque bien caressée, bien bisoutée, bien mordillée...Ca vous met dans un état ( soupir )
Ma Psy- Humm komme ch'aimerai tékoufrir za..."
Inutile de vous dire qu'à ce stade de la conversation, j'ai eu le sentiment que le chaffage d'appoint devenait fou et que nous frolions niveau de chaleur que l'on peut sans doute relever juste au dessous d'une navette Discovery au décollage. Il fallait que je resaisisse.
Moi- C'est mon côté lesbien qui vous laisse croire que cette conversation peu se dérouler sans qu'à un moment ou à un autre je vous saute dessus comme un affamé?
Ma Psy- Was? Ooh che ne foulais bas fous medre mal à l'aize...."
Ceci dit, le mal était fait et je n'avais qu'une envie, c'est de faire découvrir à la teutone les délices d'une exploration sensitive...
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Virginie 23/02/2010 10:03


Je me doutais bien que ça allait finir comme ça :)
Je sens que les jeudis vont prendre une autre tournure....


Lew 22/01/2010 21:10


Oui, mais une Frida aux cheveux courts qui porte son perfecto comme ça... ;)


jeaneg 23/01/2010 10:43


Oui je sais....C'est une circonstance atténuante à la charcuterie du petit déj"


pepcile 22/01/2010 07:36


Affamé ! Boulimique ?


jeaneg 22/01/2010 09:43


Les gens qui mangent de la charcuterie au petit déjeuner tu sais....


bizzie 21/01/2010 13:21


Taliiiin!!!


jeaneg 22/01/2010 09:40


Roulement de trompettes et sonnerie de tambours...A mon avis ..y va s'passer des choses!