Dans mon panthéon

Publié le 18 Février 2012

Pier-Angeli-2.jpg

Il y a parmi les femmes qui habitent ma mémoire, toute une ribambelle d'actrices de l'âge d'or hollywoodien, de top models des années 80, d'héroïnes intemporelles. Et puis, il y en avait une que j'avais oublié et que le hasard a replacée sous mon regard. Une belle actrice italienne qui aurait pu envoyer Sophia ou Gina au rayon antiquité. Un visage grâcieux, mélange de Gene Tierney et d'Audrey Hepburn. Le tout accentué par le style des années 50 qui donnait à toutes ces icônes une allure de femme fatale à laquelle je succombe volontier, comme je succombe au charme de Lauren Bacall, de Ava Gardner et de Rita Hayworth.

Cependant il y a, voyez vous, un petit "plus". C'est que cette beauté discrète plonge ces racines en Sardaigne, là où ma mère plongeait les siennes. Alors forcément je me dis que cette terre là est bénie pour voir naître tant de belles femmes...

 

Pier Angeli

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article