Dépression - Moïra -

Publié le 1 Mai 2011

mollie1.jpgComme par hasard, il pleuvait sur Paris. Moïra était repartie depuis deux jours. Un shooting en Thaïlande. Le mot emprunté au monde de la mode était particulièrement bien adapté. Partie avec un mannequin, elle était sensée faire des photos pour un magazine... Et ce fameux shooting ne serait pas seulement photographique...

Les "affaires" marchaient pas mal. Moïra s'éclatait avec sa nouvelle couverture. Elle connaissait déjà plein de filles de rêve, de celles qui s'étalent sur les pages glacées des magazines et le milieu, tellement futile en apparence, de la mode, l'excitait beaucoup. Le lendemain de son retour de Milan elle avait comme d'habitude filé chez le coiffeur, mais au lieu de revenir comme je l'imaginais, coiffée comme un premier communiant, bien dégagée derrière les oreilles, elle m'était réapparue avec une coupe au carré, la frange très courte et la nuque bien tondue. En quelque sorte une sophistication... Elle avait sûrement baisé sa nouvelle coiffeuse ce matin là, pensez donc, un rendez vous chez le coiffeur un lundi...

Mes pas m'avaient mené jusqu'à ce bar non loin des Champs où les Marines de l'ambassade us avaient leurs habitudes. Ici c'était plutôt Jack Daniel's ou Wild Turkey, mais même si le barman me regardait de travers, je commandais un écossais single malt. Je me sentais triste, sans vraiment savoir pour quelle raison je l'étais. Bien sûr Moïra. De plus en plus... Ce job nous rapprochait, nous liait même et j'avais du mal a étouffer mes sentiments. Pourtant il était impossible d'envisager autre chose que cette relation professionnelle, même si elle savait me montrer de l'affection...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires, #Moïra

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :