Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Coup d'oeil dans le rétro

Comme j'aime le cinéma, j'ai très jeune été fasciné par les actrices et parmi elles les stars d'Hollywood qui aux côtés d'Humphrey Bogart ou de Spencer Tracy, captivaient mon attention dans les salles obscures. Je les trouvais toutes très belles, surtout lorsque je devinais en elles un caractère fort, presque masculin.
C'était le cas bien sur pour Lauren Bacall, inoubliable Marie Browning du "Port de l'angoisse" ( To have and have not- 1945- Howard Hawks)


Aventurière, garçon manqué dans une apparence de femme fatale, elle me subjuguait. A cette époque il était bien rare de voir ces "stars" couper leurs cheveux très courts, mais la simple façon de les coiffer pouvait suggérer un style.
Katherine Hepburn plus qu'une autre avait ce caractère androgyne, femme de tête, entreprenante et pugnace.

Ingrid Bergman aussi, bien sur, mais dans un autre registre. Jeanne d'Arc a eu grace à  elle un joli brushing, c'était déjà bien assez court pour Hollywood de cette époque. Mais lorsque elle fut Maria dans "Pour qui sonne le glas" ( For whom the bell tolls- 1943- Sam wood ) et que Gary Cooper lui passe la main dans les cheveux courts " comme un pelage de chevreau" ( c'est ainsi qu'il la surnomme ) inutile de vous dire qu'elle m'a conquit.

A la fin de cette époque je ne peux pas oublier Jean Seberg, blonde ingénue de "Bonjour tristesse" ( 1958- Otto Preminger) après avoir été elle aussi, une Jeanne d'Arc peut être plus proche de la réalité historique, dans son image au moins.
Un passé pas si lointain, et des héritières aujourd'hui qui pourraient être, Marion Cotillard, Cécile de France ou Juliette Binoche...Peut être?




Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article