Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Conversations secrètes

4e5f.jpgLaora était partie quelques jours dans sa Toscane natale et je trainais ce matin là en attendant l'heure de rejoindre Frida pour déjeuner. J'ai eu soudain une sentsation bizarre parce que je venais de me rendre compte que sans le vouloir, je captais toutes les conversations des autres qui avaient trait à leur coiffure. Et toutes me ramenaient à ma récente experience avec la transalpine. Dans la rue, le métro ou dans une brasserie, c'était là une mère et son fils, ici deux amies ou encore là un couple... Et presque à chaque fois les paroles s'accompagnaient d'un geste qui consistait à passer la main dans les cheveux de l'autre, comme pour évaluer leur longueur ou soupeser la masse dont il fallait se débarrasser. Plus je progressais dans ce constat et plus m'apparaîsait évident le caractère sado-masochiste de ces scènes.

" Il faut absolument que je t'emmène chez le coiffeur..." " Alors quand est ce que tu vas les faire couper...? " " Tu as les cheveux  trop longs..." " Fais moi plaisir d'aller te faire couper les cheveux ..."

Je ne voulais pas me l'avouer, mais ces mots m'excitaient. Il était clair qu'une hièrarchie se créait, que les mots et les gestes établissaient un rapport de domination et de soumission entre les personnages concernés. J'arrivais même à imaginer que cette soumission pouvait aller jusqu'à être non consentie, une obligation, un devoir. Et mon imaginaire fabriquait des scènes terribles, dans les prisons, les couvents, les camps militaires, tous ces endroits où l'on pouvait "officiellement" imposer à quelqu'un d'avoir les cheveux coupés sans son consentement... 

Ma Psy " - Les vandazmes zont vait bour za. Dant que zela resde tans ze tomaine il n'y a pas te mal. Là où le trame ze brotuit z'est quand les limides se rombent et que le zuchet ne dizerne blus ses télires te la réalidé. Rêfer t'azaziner sa pelle mère ne fait bas te doi ein azazin...

Moi - Oui c'est pas faux... Mais tout de même, il y a quelque chose de pervers à avoir ce genre de fantasme non?

Ma Psy - La berferzion zerait chusdement te ne blus dizerner le vandazme de la réalidé. Zi zela se téroule comme un cheu, comme du as vais afec l'idalienne, où est le mal?

Moi - Mouais... Vu comme ça...

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Flo 04/11/2011 19:38


En effet ce sont de bonnes questions que tu souleve la ! Pour ma part je pense pas , par exemple , qu'un homme qui reve de tuer sa belle mère soit en assasin en puissance mais bon aprés le débat
peut étre interpreter de façon differente ( oh puis qui s'est si sa belle mére s'est Cruella et qu'il reve de la tuer pour avoir fait du mal aux animaux LOL ... euh la je m'éloigne ) : D


jeaneg 04/11/2011 23:04



oui on s'éloigne on s'éloigne... Tu ne vas pas me faire le coup de la corrida toi aussi non?



Flo 03/11/2011 19:35


Wahouu ! quel image !

Ahh l'experience avec l'italienne a reveillé bien des fantasme en lui : D


jeaneg 03/11/2011 19:39



Oui comme un terrible révélateur. Mais la question mérite d'être posée: " Est ce que celui qui pense à tuer sa belle mère est un assassin en puissance? Est ce qu'un homme qui rêve de sodomie est
homo? Est ce qu'une femme qui rêve d'adolescent est une pédophile?..."



lou-eve 03/11/2011 14:15


Oooh, la violence de cette image...


jeaneg 03/11/2011 19:28



Oui absolument...