Confession

Publié le 19 Janvier 2010

francoise-hardy3Il faut bien que je vous le dise....
Malgré ces 280 articles au long desquels je déclare sur tous les tons que je suis amoureux des femmes aux cheveux courts, que je ne cesse de vanter l'allure si particulière, le dynamisme, le charisme, le chic des femmes audacieuses, conquérantes, indépendantes qui s'affranchissent définitivement des canons antédiluviens de la beauté selon le dogme judéo-chrétien (Vous savez: les garçons ont un pyjama bleu et les filles un pyjama rose)
Bref! Je dois confesser que la femme qui dans mes jeunes années a toujours suscité du désir chez moi, avait, à l'époque, les cheveux longs. Mais des cheveux longs, d'une couleur, d'une texture, d'une souplesse qui me fascinaient. Mais surtout un visage et un corps d'androgyne qui me troublait, où tout me semblait parfait.
Alors je peux le dire, Françoise Hardy des 70's reste mon idéal féminin.


Et puis, elle finira par les couper ses cheveux... Chez le coiffeur, en bas de chez elle, qui lui fera une coupe de collégien...


francoise hardy 117 2fh-11






















Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :