Le pouvoir des mots

Publié le 17 Octobre 2009

Au début de notre mariage, ma jeune et jolie épouse, connaissant déjà tout de moi, ou en tout cas cherchant à explorer cette partie là particulièrement, ne manquait jamais lorsqu'elle rentrait d'un rendez vous chez son coiffeur, de me raconter par le menu comment cela s'était déroulé.

 Une sorte de rapport très sérieux et très circonstancié, que j'écoutais religieusement.
 Elle me parlait de l'environnement, de l'ambiance du salon, puis des autres client(e)s et enfin de sa coupe.
Nous nous érotisions ainsi, moi posant des questions, elle cherchant la réponse la plus précise.
Elle me livrait ses propres états d'âme, ses sensations, ses émotions.
Elle faisait cela merveilleusement, bien qu'elle même ne fut pas atteinte par le mal qui me ronge.
Mais son empathie trouvait sa récompense dans l'ardeur des ébats qui suivaient
ou accompagnaient notre dialogue. Dans ces moments là, le pouvoir des mots était incommensurable.








Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

bizzie 17/10/2009 19:42


"bien qu'elle ne fut pas atteinte du mal qui te ronge"...bin alors...ptit coup d'blues?