Challenge

Publié le 26 Janvier 2010

1581752340 2b15ab929f o
Au départ c'est un peu par défi qu'elle est venue. Un copain lui avait lancé l'idée. Elle avait déjà les cheveux courts, il ne s'agisait pas d'un bouleversement radical. Mais quand même, l'appréhension était énorme. se faire couper les cheveux dans un salon masculin, au milieu des hommes...L'ambiance était tout à fait détendue, le coiffeur connaissait le copain. Et puis elle savait ce qu'elle voulait. Cela avait une saveur particulière, le décor, le gros fauteuil mécanique. Là on ne se déplaçait pas dans le salon, comme chez les filles. On s'installait sur le fauteuil et tout se passait là. Pour ça d'ailleurs, il était confortable ce fauteuil. Et puis c'est une fois installée qu'on lui avait passé le peignoir, enfin, une sorte de cape qui l'enveloppait comme un drap. Pour le shampooing on l'avait fait basculer en arrière après avoir tourné le dos au miroir. Ensuite on lui avait frictionné la tête avec une serviette et séché les cheveux. Tout cela c'était nouveau pour elle et cela l'amusait. Enfin la coupe. Le coiffeur avait fait monter le fauteuil à bonne hauteur de quelques coups de pédale, puis avait attaqué, faisant claquer ses ciseaux avec rythme en glissant le peigne sur ses cheveux. Et durant un quart d'heure les claquements ne cessèrent pas. Ses épaules furent couvertes de petits cheveux taillés par les lames d'acier alors que sa tête se dessinait comme elle l'aimait. Quelques coups d'un gros blaireau pour épousseter tout cela et  le plaisir de dégager sa main pour la glisser sur cette nouvelle coupe si courte et si précise. A bien sur il resta quelques petits cheveux dans le col du chemisier, mais quand elle donna un billet de 20 et qu'on lui rendit la monnaie, elle se dit qu'elle avait bien tort d'y être venu si tard







Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :