Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Chaetophobie... Allo, Frida?

kalin-ruichev.jpg

Dans notre équipage, Frida est la caution scientifique. Indéniablement notre docteure en médecine mentale peut nous en remontrer à Laora et moi. D'ailleurs elle ne se prive pas de le faire parfois, lorsqu'elle est un peu énervée par les minauderies de l'italienne qui tourne autour du pot... et que c'est moi qui joue le rôle du pot.

Un soir à la veillée, notre doktorin se prenant subitement pour un animateur de jeu télé un peu connu nous lança un nouveau défi...

Ma Psy "- Esske quelq'un sait ce ksé "Kaétofopie"?

Laora - ....?

Moi - ...?

Ma Psy - Ein indice... C'est la komplice des coiffeurs."

Inutile de dire qu'à ce stade l'italienne et moi étions dans l'obscurité la plus totale. J'avais compris malgré l'accent gutural de la bavaroise qu'il s'agissait d'une maladie, une phobie précisémment, mais "Kaéto" ne m'inspirait pas du tout. 

C'est Laora, qui avait fait latin-grec dans sa scolarité qui décrocha le pompon.

Laora - Ma cé céloui qu'il aime pas les chéveux longs, no?

Ma Psy - Bravo chérie, wunderbach! J'ai ein patiente qui connait ce drouble... ce qui par bonheur l'obliche à se faire couper les cheveux toujours drès courts..."

Alors que Frida continuait son explication, le regard pétillant à l'idée de récompenser Laora, certainement "en nature", je m'étais plongé dans l'encyclopédie Quillet en douze volumes et débarquais triomphant.

Moi - Aaaah tu voulais dire Chaetophobie! Je comprend mieux, oui bien sûr c'est évident, il s'agit de la phobie des cheveux en général, qui peut aussi se traduire par une phobie plus particulière des cheveux longs, sur soi même voir sur les autres..."

Je pensais faire mon effet et m'attendais à une révolte de la thérapeute et de l'érudite, criant à la mauvaise foi et à la tricherie... mais les deux égéries étaient déjà lancées dans un roulage de pelle d'échauffement qui mettait la robustesse du canapé à rude épreuve. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, j'abandonnais donc la lecture enrichissante de monsieur Quillet pour me rincer l'oeil...

 

 

Photo: Kalin Ruichev

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article