Cela a commencé comme ça

Publié le 2 Décembre 2009


Pas de doute, cette fille là il l'avait dans la peau, depuis le jour où il l'avait aperçue dans une allée du Père Lachaise. Elle ne semblait pas triste, peut être juste venu là pour rencontrer des noms illustres gravés sur la pierre. Lui non plus n'était pas triste. Il ne connaissait pas vraiment cette vieille tante de son ami. Il n'avait pas de chagrin. Juste l'émotion de voir son ami dans la tristesse. Et puis il s'est laissé distraire par cette silhouette mince, ces cheveux blonds si courts, comme une tâche de lumière parmi la grisaille. Il n'a eut de cesse de lui parler, de voir son visage s'animer. Il a quitté le cortège et marchait pour la rejoindre lorsqu'elle s'est enfui. Il l'a retrouvée boulevard de Charonne.
Soudain il est tombé en arrêt, interloqué. Elle était entré dans la boutique d'un coiffeur. Il ne comprenait pas. Elle a déjà les cheveux si courts. Il a eu peur de n'avoir aucune chance...
Et puis, lorsqu'elle est ressorti, il l'attendait. Elle rayonnait comme un petit soleil. Elle est venu vers lui qui patientait à la terrasse de l'autre côté de la rue. Elle l'a abordé. Elle le trouvait plutôt élégant, elle voulait faire une photo. Il était subjugué par tant d'aplomb, son sourire qu'il découvrait était irrésistible...


Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

Virginie 08/12/2009 06:49


Je ne suis allée au Père-Lachaise qu'une seule fois...
Je me souviens, la tombe de Colette...
Cheveux long et garçonne....


jeaneg 08/12/2009 08:46


Un bel endroit n'est ce pas?


Charlotte 02/12/2009 15:40


Le Père-Lachaise, très beau lieu pour une rencontre. Mais j'ai aussi été subjuguée par Highgate lorsque Lew m'y a emmenée.


jeaneg 02/12/2009 15:57


Highgate hummm... Fred Vargas en fait un lieu bien incertain dans son dernier polar...