Ca m'éneeeeeeerve

Publié le 25 Octobre 2011

18978249.jpg19467247.jpg19815075.jpgNon bon ça va, je plaisante.

N'empêche! Je me souviens bien vous avoir mis en garde il y a quelques temps alors qu'une nouvelle série américaine arrivait sur nos écrans.

Le lieutenant de police Kate Beckett du trèèèèès fameux NYPD, mène des enquêtes avec dans ses pattes l'inénarable Richard Castle, auteur de romans policiers grand public. La saison 1 montrait un officier de police féminin presque idéal. Allure sportive, caractère entier, cheveux courts... Moi, ça m'va!

Et puis la saison 2 arrive avec ce que j'avais prévu, une héroïne qui tend vers la bimbolisation, plus maquillée, les cheveux plus longs... Rien de vraiment grave encore... 

Mais là...Là!  C'est carrément plus crédible. Un peu comme Angélina Jolie en agent de service action... 

Oh bien sûr, j'en conviens, c'est évidemment beaucoup plus attrayant pour le téléspectateur de base qui a besoin d'identifier à coup sûr l'objet de fantasme, qui doit pouvoir comprendre pourquoi le héros en pince pour la femme flic. Et pourquoi diable en pincerait-il pour elle si elle n'avait pas la panoplie de la femme de rêve, à commencer par une chevelure d'Ophélie... Les scénaristes d'Hollywood sont des petits malins...

Et du coup, comme je l'avais prévu, l'héroïne n'est plus dorénavant qu'un faire valoir pour le héros masculin, éventuellement une sorte de co-héroïne.

19834495.jpgBon mais c'est pas tout!

Trois saisons et un allongement inexorable de la chevelure de Kate Beckett... La saison 4 arrive et l'on peut craindre le pire.

Et en effet le pire arrive, sauf que là, il y a un sursaut, une prise de conscience, une tentative de retour vers la crédibilité. Cette fois les cheveux sont tellement longs que le chignon s'impose, juste histoire d'avoir l'air un peu sérieux. Et à vrai dire je trouve ça nettement plus acceptable...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :