Bullshit et autres contrariétés

Publié le 19 Février 2011

376parisd1octwt10wp

Pour "nourrir" ce blog, je passe pas mal de temps à naviguer sur le Net, de manière assez aléatoire, errant de sujets en sujets, artistes, cinéma, mode, littérature, poésie, aviation... Enfin bref, je vais pas faire l'inventaire... Et puis, toujours spontanément, quelque chose "me parle" et j'ai toujours envie de rentrer en contact avec l'auteur du cliché qui retient mon attention. En général, j'avoue ça se passe bien, mais encore trop souvent je n'ai même pas droit à une réponse, même pas un " fuck off". Qu'on ait pas envie d'être emmer... dérangé je peux le comprendre, mais mon éducation bourgeoise judéo-chrétienne reste toujours très énervée quand elle est confrontée au simple mépris de celui ou celle qui ne daigne même pas une réponse, fût-elle négative, à ma demande. Ca me parait tellement impoli, que je serai moi, capable de me relever la nuit, tourmenté par un commentaire ici laissé sans réponse. De la même manière, je m'en voudrais de supprimer un commentaire ( à part la pub ou les délires complétement hors sujet... ). D'accord ce blog c'est chez moi et je fais ce que je veux, mais si on me fait l'honneur et le plaisir de s'intéresser à moi, je vais pas faire le bêcheur et claquer la porte au nez de celui/celle qui frappe dessus. Et même si je le trouve "chelou" je lui dirai: "Passe ton chemin hombre" mais je ne ferai certainement pas semblant de ne pas l'entendre.

Bon, pour me remonter le moral, ce matin il fait beau et j'ai croisé Estelle qui n'a pas changé, toujours aussi belle, jean et blouson de cuir, toujours aussi bien tondue et rayonnante. Voilà voilà

 

Photo: Street Style Aesthetic

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :