Brouillage

Publié le 27 Octobre 2013

Elliott-S2.jpg

Je suis un peu fasciné par la facilité avec laquelle le monde de la Mode s'amuse à mélanger les genres et à brouiller les pistes. Jusqu'à présent, cela profitait essentiellement à des modèles transgenres qui usaient de leur physionomie ambigue pour transgresser les codes. Ainsi Andrej Pejic défile pour les collections prêt à porter femme de Jean Paul Gaultier, Casey Legler fait la même chose pour les collections homme de Tom Ford. 

 

elliot-sailors-female-male-model-612x400Elliott Sailors

 

La nouveauté c'est Elliott Sailors.

Mannequin durant une dizaine d'années, elle a rapidement pris conscience que sa carrière comme modèle féminin ne pourrait pas aller bien au delà de la trentaine. Dans cette réflexion, elle fait le constat que les hommes, pour leur part, ne sont pas touchés par une telle limite ou qu'en tout cas ils peuvent continuer à travailler dans le modelling jusqu'à un âge plus avancé.

Qu'à cela ne tienne, Elliott va devenir un mannequin homme. Sans changer de sexe, sans divorcé de son mari, juste en prenant l'allure d'un garçon. Parce que dans la Mode, les "jolis garçons" ça plait toujours, tout comme l'ambiguité. L'androgyne est tendance. 

Jusqu'à lors ses traits un peu masculins étaient contrebalancés par le maquillage et une belle chevelure blonde. Elle le sait et sait ce qu'il faut faire pour devenir un "joli garçon". Direction FSC Barber...

Le potentiel était là, il fallait l'exploiter... Mais quel courage tout de même!

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bizzie 31/10/2013 17:28

Quelle perspicacité plutôt ! Bravo.

jeaneg 31/10/2013 17:36



Oui c'est vrai