Bon sens et simplicité

Publié le 1 Avril 2012

fuck_yeah_dykes_10.jpg

Un dimanche après midi sous un ciel sans nuage, il ne m'en faut pas davantage pour inviter une amie à boire un café sur le port et ainsi profiter du soleil printanier, du spectacle de la société qui déambule et papoter de choses et d'autres. Mais de façon irrépressible, mon regard entraîné ne manque jamais, comme un Stinger, de s'accrocher sur toutes les "petites têtes" du paysage, comme le missile sur une source de chaleur. Mon amie joue le jeu et parfois même c'est elle qui me pousse son coude dans les côtes pour attirer mon attention. 

Ainsi nous n'avons pas tardé à repérer non loin de nous un couple de femmes aux cheveux très courts. L'une mûre et grisonnante l'autre brune dans la trentaine. Avec elles un petit garçon à la tignasse un peu folle. Sans même nous concerter, en nous regardant, la sempiternelle question revient à nos esprits: pourquoi les lesbiennes ont-elles les cheveux courts? Ni une ni deux, fidèle à moi même et malgré la désaprobation de mon amie, je m'en vais poser la question aux intéressées.

La surprise passée, l'une et l'autre acceptent gentiment de bavarder. On parle du blog, je fais des compliments sur les coupes de cheveux et tout naturellement arrive LA question. Les deux femmes se regardent et sourient franchement. Du coup je me sens un peu bête. La plus âgée des deux me répond d'une manière assez simple qu'elle a toujours aimé avoir les cheveux courts, que c'est son style et qu'elle ne s'est jamais sentie moins féminine à cause de cela. Son amie rebondit là dessus, raconte qu'elle avait les cheveux longs quand elle a rencontré sa compagne et que cela a été une vraie révélation pour elle de les couper courts. Depuis, elle les aime toujours un peu plus courts à chaque fois et ne se sent pas moins féminine, au contraire.

Bref! Ce que j'ai entendu là n'est pas autre chose que ce que j'entend fréquemment dans la bouche de n'importe qu'elle femme aux cheveux courts, quelque soit son orientation... Alors quoi? Est ce que je ne trouverai donc jamais de réponse à cette question fondamentale ou bien est ce que la question ne se pose tout simplement pas? Non! J'ai compris, la question n'est pas la bonne. Ce ne sont pas les homosexuelles qui ont les cheveux courts, pas plus que les autres. Simplement ces femmes aux cheveux courts, comme celles que j'adule, ont justement ce caractère qui me plait, cette confiance en elles qui leur permet de s'affranchir des "canons" de la féminité banale et de se révèler authentiques. 

Enfin soulagé j'ai pu replonger le nez dans mon cappuccino, satisfait de cette rencontre sympathique et d'avoir définitivement évacuer cette question de mon esprit.

 

Photo: Tumblr

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :