Bon chic, bon genre

Publié le 18 Février 2013

marta-galli.jpg

Il y a toujours quelque chose de rassurant et de confortable dans le classique. La certitude, dans ses vêtements ou son allure, de ne jamais heurter l'appréciation d'autrui et celle, en mettant ses pas dans un chemin largement balisé, de ne jamais s'égarer...

Mais il faut bien avouer que sans un caractère à la hauteur, ce bon chic finit rapidement par être lu comme un manque de personnalité. Et c'est là que le détail fait tout. Une façon de relever les manches de son t-shirt peut être ou quelques centimètres en moins sur sa coupe au carré? Pas si simple. Aujourd'hui, même un tatouage pourrait être qualifié de bon genre, pour peu qu'il soit suffisamment discret, sans être caché et certifier ainsi de notre vraie nature.

La coupe de cheveux a aussi cette capacité à dévoiler le caractère et de manière bien plus explicite qu'un accessoire. Les couper court démontre déjà une sincère volonté de ne pas être confondue avec une fifille qui aurait du mal à se défaire de ses poupées... tous âges confondus.

Ainsi, une femme aux cheveux courts, se classe tout de suite dans une catégorie où la détermination, le sens pratique, la curiosité, l'ouverture d'esprit et l'authenticité sont les maîtres mots. Qu'on le veuille ou non.

Du coup, j'ai du mal à qualifier de BCBG une jolie femme aux cheveux courts ( pléonasme? ) au style "classique". Il y a plutôt quelque chose de l'ordre de la classe naturelle, de l'assurance, de la confiance...

Bref! Pour un lundi matin, voilà bien des considérations toutes personnelles qui bien sûr n'engagent que celui qui les produit.

 

Photo: Marta Galli par Garance Doré

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :