Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Bilan thérapeutique

eve_salvail_by_that_one_midget-d37wt1l.pngL'inconvénient quand on fréquente sa thérapeute d'un peu trop prés, c'est qu'au bout d'un certain temps la praticienne manque du recul nécessaire à une efficactité attendue. Si bien que depuis un bon moment j'avais laissé tomber les "pourquoi" et les "comment", alors que de façon un peu cyclique ces derniers s'invitaient volontiers et occupaient mon esprit aussi surement qu'une bande d'altermondialistes sur les pentes de Davos...

Alors, ce matin là je me sentais d'attaque pour faire avec Frida une sorte de bilan, de compilation des domaines abordés et des réponses apportées. Et puis finalement, en y réfléchissant et en tentant d'énumérer tout ce qui me semblait être un problème, je ne finissait par trouver que des choses "normales"... Quoi? J'aimais les femmes aux cheveux courts, so what? J'étais fasciné par l'androgynie, cette façon qu'ont certaines de brouiller les pistes et de casser les codes, et alors? J'avais développé un caractère lesbien par ma façon de diluer le plaisir sensuel qu'on peut avoir à toucher, caresser, embrasser plutôt que dominer dans chaque sens du terme, et puis? J'avais découvert la puissance érotique d'une nuque sur laquelle un baiser déposé pouvait iradier tout un corps, eh bien oui!

Du coup, c'est le coeur plutôt léger que je suis entré dans le cabinet de la doktorin Sachs, sous le regard inquisiteur et meurtrier d'Ipomée, la secrétaire portugaise.

Moi "- Frid, est ce que tu crois que je vais mieux?

Ma Psy - Ach! Mais liebe tu n'as chamais été mal, tu zais. Si tu de zens pien tu fas pien! Aimer les femmes ou ne pas être gay ce n'ait bas une maladie...

Moi - Ouais enfin c'est un peu raccourci là tout de même... Je connais au moins une personne qui me trouve ... pervers.

Ma Psy - Eh pien che crois que nous zommes touz berfers, chacun tans un tomaine tifférend beut être. Moi che crois que tout ze dont tu as pesoin ce sont des gros câlins...

Moi - Ah... ben... comment dire... tu me mets ça sur une ordonnance s'teplait?

 

Graphisme: Eve Salvail par That_One_Midget

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Flo 26/09/2012 16:35

Ah Frida a une solution à tout .. : D

jeaneg 26/09/2012 16:38



Elle a se côté à la fois rassurant et agaçant des médecins sûrs de leur diagnostic...



Fabymary POPPINS 26/09/2012 14:04

tu lui diras que je ne suis pas jalouse

Fabymary POPPINS 26/09/2012 13:25

je trouve ça génial un homme comme ça et oui la nuque est un endroit hautement sensuel et quel plaisir de pouvoir y passer les doigts ça provoque des frissons et ça fait planer, quel bonheur, qu'il
ne change pas cet homme là et dommage qu'ils y en ait si peu, tu me donnes son numéro de tel?

jeaneg 26/09/2012 13:48



Ouhlà si je fais ça Frida m'arrache les yeux!