Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Bêtes & méchants


Elle s'était dit, avec l'enthousiasme de sa jeunesse, que c'était quelque chose d'anodin. Que si elle ne le faisait pas maintenant ce ne serait pas lorsqu'elle serait plus vieille qu'elle pourrait le faire. Cela l'amusait, alors elle l'a fait.
Elle a adoré. Elle avait peur, puis elle a sourit, puis elle s'est émerveillée. Elle s'est découverte tellement différente. Et ce touché, franchement, quel plaisir...
Avec insoucience elle a quitté le salon de coiffure souriante et conquérante. Elle a cherché à travers le regard des gens le reflet de son bonheur...Mais elle est tombée sur des visages assombris, sur des regards de compassion ou de haine. Parfois un sourire, un clin d'oeil, un pouce levé pour dire :"Bravo! Tu es belle!" Mais la foule des bêtes et des méchants les a submergés. Les vieilles se chuchotaient à l'oreille sur son passage. Malade, lesbienne, nazie.
Les racailles aussi crachaient leur haine de voir une femme les défier aussi ouvertement. "T'es pas une fille toi avec ta boule à zéro".
Un drôle de voyage à travers elle-même et le monde dans lequel il faut vivre. Elle n'aurait jamais cru cela possible. Cette petite folie, cette envie sans conséquence, lui révèlait la vraie nature de ses contemporains, en tout cas la majorité bien visible. L'esprit étroit et l'insulte facile, bêtes et méchants.
Elle a encaissé, elle a pleuré, et puis elle a comprit que si elle aussi baissait les bras, les obscurs et les crétins finiraient par l'emporter.
Alors elle a mis du rouge sur ses lèvres, et elle est retourné chez le coiffeur.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :