Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Beaux quartiers

Paia.jpg

Cette fille des beaux quartiers... bon sang, il ne parvenait plus à se l'ôter de l'esprit. Comme si tout l'obsèdait, son allure, ses vêtements, sa classe naturelle, son maquillage... Tout, vraiment tout transpirait le luxe et l'aisance. Et son parfum...

En fait non... C'est sa coupe de cheveux qui l'étonnait le plus. Il avait tellement l'habitude de voir les femmes de ce genre avec des coiffures sophistiquées, les cheveux longs, gonflés, arrangés... elle non. Son cou était long et les cheveux presque tondus... Rien de masculin pourtant, au contraire. C'était comme une exacerbation de sa féminité. Encore plus femme que toutes celles qu'il pouvait croiser place de la Muette, toute celles qui avaient besoin d'artifices pour paraître.

Elle avait ensoleillé sa nuit et pas à cause de ses vêtements chics ou de ses lèvres Chanel. Il rêvait de son sourire de nacre, de sa peau sans défaut, de cette mèche qu'elle glissait doucement sur son front... et cette allure si fière, si naturelle. Sans aucun doute tout devait lui aller, jean et limousine ou tailleur et cabriolet.

Pourtant il restait fasciné par ses cheveux courts parce que cela semblait être la seule vraie part de sa personnalité, la seule image vraie d'elle même et il trouvait tellement d'audace à cette nuque rasée qui la faisait émerger de cette jungle des beaux quartiers, la rendant accessible et humaine. Vraie.

 

 

Photo: Publicité Païa

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Chrystelle Green 25/10/2013 00:42

Pour reprendre une expression du texte "C'était comme une exacerbation de sa féminité. "
Voilà en quelques mots ma senssation intime la première fois que je me suis coupé les cheveux le plus court possible!
J'ai peine à croire qu'un homme m'ai volé ces mots ^^

jeaneg 25/10/2013 01:00



Oui mais c'est que je ne suis pas un homme comme les autres 



Murielle 22/10/2013 11:57

Cette audace éclairée de magnifiques tatouages made in Berlin de madame CHÄn, est la mienne. Fille des beaux quartiers qui, pour se mettre au monde après la naissance de ses jumeaux a rasé ses
cheveux. Port de tête impérial. Converses ou salomés de 12 cm de haut. Le contraste dérange. Bluffe. Interpèle. Electrise. Erotise. Et suscite entre autres émois le respect d'une véritable féminité
affranchie. Et je me sens libre. Tout simplement.

jeaneg 22/10/2013 12:23



Magnifique!