Banalités

Publié le 6 Août 2012

Sinead-o-connor.jpg

On ignore parfois à qui l'on doit certains de nos petits bonheurs. Il y a des clichés qui sont tellement imprimés en moi que j'ai quelques fois le sentiment qu'ils ont toujours existés. Je sais, c'est pas très malin...

Prises individuellement, ces photos bien sûr sont toutes remarquables, techniquement, esthétiquement et on a pas de mal à admettre que Herb Ritts fait partie des plus grands dans son art. Mais le plus stupéfiant c'est quand on parcours son catalogue et qu'on se rend compte à quel point ses images sont connues.

Drew-Barrymore-.jpg

Mais il y a un petit quelque chose en plus qui moi me parle davantage quand je feuillette un de ses albums... C'est que la plupart de ses portraits de femmes montrent des femmes aux cheveux courts. Un peu comme en lisant Hemingway je me suis rendu compte de sa fascination pour le mélange de genre, en regardant Herb Ritts je me dis que cet homme là, lui aussi, était un amoureux des femmes aux cheveux courts, peut être autant que des hommes...

madonna-Herb-Ritts.jpg

 

Photos: Herb Ritts

De haut en bas: Sinead O'Connor, Drew Barrymore, Madonna

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :