Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Au revoir les enfants

Andrew-Smith.jpg

Peut être faut-il connaître ce sentiment particulier qui fait d'un être humain un parent? Sentir cette émanation de soi même, cette part de chair et de sang, évoluer dans le monde que l'on fréquente et ressentir une sourde inquiétude, souvent injustifiée, lorsque le petit d'homme s'avance seul sur le chemin. Mais avant cela il faut lui tenir la main, l'aider, le porter et ainsi porter son propre avenir...

... On imagine facilement pour lui un environnement différent dénué de nos tracas quotidiens et de nos histoires d'adultes... On le veut innocent.

Mais notre monde horrible s'engouffre alors, comme une bourrasque maléfique, un souffle de haine et de mort, au milieu des jeunes pousses et les emporte. Et toutes les promesses s'évanouissent et notre révolte est d'autant plus violente...

Là bas sur le Mont du Repos les petits corps déchiquetés par une bête sauvage retrouvent la paix. Mais l'ogre n'a pas gagné. Sans âme, sa charogne finira sur le talus. Gabriel, Arieh et Myriam eux sont dans le monde que l'on voulait imaginer pour eux, marchant dans la lumière...

Au revoir les enfants.

 

Photo: Andrew Smith

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :