Arcanes

Publié le 27 Juin 2012

mgarbowski.jpg

On ne sait jamais ce qu'il y a vraiment dans la tête des gens. On a beau les observer, les scruter, les apparences ne sont jamais fiables. Et même si l'on va plus loin, qu'on les rencontre, qu'on les interroge, il y a des portes dans ce couloir qui sont solidement cadenassées et farouchement défendues... Je le sais, je fais pareil. La maturité et l'expérience nous apportent sûrement une once de sagesse, on en reste pas moins méfiant, enfouissant au regard des autres ce qui serait peut être notre vrai naturel.

Et puis un jour on a envie de tout balancer. Marre de jouer le rôle. Les cadenas sautent, les portes s'ouvrent, on irait même jusqu'à prendre les gens par la main pour leur montrer notre intérieur. Et après ce soulagement, cette fierté, on voudrait que le monde entier suive notre exemple. Enfin, on aimerait...

Alors, l'enthousiasme passé on se retrouve sur notre piédestal, promontoire confortable depuis lequel on peut observer les autres, persuadé que la clarté qui règne dans notre tête nous donne autorité pour comprendre ce qui se cache dans celle des autres, quitte à crocheter la serrure de temps en temps. Et puis, un courant d'air, la porte claque...

Quelques fois les choses sont bien trop simples pour l'humain.

 

Photo: Mark Garbowski

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :