Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Allons bon!

Cheveux longsUne question me taraude, et ce n'est jamais bon d'être taraudé le dimanche matin. Même par une question. Non non.
Je me dis que la sensation doit être délicieuse de sentir ses propres cheveux caresser sa peau, sur les épaules ou le haut du dos. Cela doit même être très sensuel...Pas du tout comme être caressé par les cheveux de son/sa partenaire.
J'imagine qu'un simple mouvement de la tête, un peu penchée en arrière, laisse courir sur la peau les mèches de cheveux et doit provoquer quelque chose de terriblement agréable...
Mais bon, n'allez pas croire que pour autant je révise tout mes jugements. D'ailleurs cela n'a rien à voir.
Simplement je dois admettre, et je comprend que l'on puissse, pour cette simple raison, renoncer à tenter l'expérience des cheveux courts.
Mais on ne parle que de sensation, pas de caractère...
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Julie 20/02/2011 21:48


C'est ce que je prefere avec les cheveux longs, et pour ca que je voulais les laisser repousser (j'ai encore changé d'avis, la 4eme fois en une semaine) mais y'a la face cachée : sentir 30 cm de
cheveux mouillés dans son dos qu'on est obligé d'attacher pour aller nager a la piscine sinon les cheveux s'enroulent autour de nos bras.. Ca m'a traumatiqée quand j'étais petite.


jeaneg 20/02/2011 22:59



Te laisses pas faire. Lutte ... Et vas chez le coiffeur



Virginie 23/12/2009 01:03


Comme je te l'avais dit j'ai porté les deux ! Des sensations différentes, mais des sensations aussi très fortes avec les cheveux courts !
J'aime bien la texture des cheveux... Les miens sont épais et j'adore passer mes mains dedans...
On peut donc les avoirs courts et avoir pleins de sensations...


jeaneg 23/12/2009 11:29


Je confirme...Je sens de la sensualité dans ton propos


pepcile 22/12/2009 12:23


Bon, va falloir que je te raconte une petite histoire à ce sujet, la sensation des cheveux longs... ohla ça me fait remonter à mes 10 ans cette affaire ! tu te moqueras mais tant pis, je sais que
au fonds tu comprendras. Allez, promis je m'y colle aujourd'hui pou demain !


jeaneg 22/12/2009 12:38


Hummm j'ai hâte!


M. 21/12/2009 15:29


Cela dit, je sais bien qu'ici c'est un blog d'amateur de cheveux courts ! et il en faut pour tous les goûts bien sûr. Mais je crois que c'est la première fois que je tombe sur un tel blog alors le
thème m'a amusée. Je garderai le plus longtemps possible sans doute mes cheveux longs, qui conviennent parfaitement à ma personnalité, et à mon conjoint. Nous sommes pleinement d'accord sur ce
sujet là comme sur presque tous les autres, c'est le gage d'une union heureuse ... Alors vive les cheveux, courts ou longs, pourvu qu'ils soient bien portés !
Bonne route !


jeaneg 21/12/2009 17:13


Le tout c'est d'en être convaincu... Merci M
Bonne soirée.


M. 21/12/2009 12:51


Je les porte en chignon 90% de mes temps d'éveil (et je dors fort peu !). Les 10% restants, c'est quand je sors, parfois, et quand je veux séduire, aussi, dans le boulot ou pas. Donc, oui, c'est
aussi comportemental. Je n'ai pas lu ton blog au delà des premières pages, mais t'es tu interrogé sur le tabou des cheveux dans les religions du livre ? parce que chez les cathos ça s'est estompé
un peu (encore que les coiffes des religieuses sont toujours là mais c qu'il y a moins de religieuses !) ;mais dans les deux autres religions, la femme DOIT cacher ses cheveux ... et ne les montrer
qu'à son époux ...


jeaneg 21/12/2009 14:43


Voilà bien tout ce que je reproche aux tenants inconditionnels des cheveux longs pour les femmes. Cette façon de les maintenir dans un rôle qu'au cours des siècles les dogmes relifgieux n'ont
cessés de renforcer. Intégrisme et obscurantisme