Addiction

Publié le 17 Juin 2010

 

DSC00288Elle ne se l'avoue pas vraiment, mais depuis quelques temps, elle se trouve un certain acharnement à aller chez le coiffeur. C'est venu progressivement. Un jour une envie irrépressible de changer de tête. Alors une coupe plutôt courte, originale, assez "garçonne". La révélation a été énorme. Une vraie découverte, en voyant ses oreilles dégagées, son visage éclairé. Elle s'est sentie elle même, nature et très féminine, paradoxalement.

Et puis, petit à petit, elle a osé, un peu plus court, et puis encore plus court. Elle adore passer sa main sur sa nuque, y caresser les cheveux tondus en un savant dégradé, sentir comme le pelage d'un animal avnt de glisser à travers les cheveux plus longs, souples et soyeux.

Autour d'elle l'enthousiasme a été plus grand que la réprobation. C'est un plaisir étrange, difficile à partager. Elle dit que les beaux jours sont là et que c'est plus agréable, que ce style de coupe ne supporte pas le négligé... Mais à quoi bon inventer des prétextes, il faut aimer et cultiver son plaisir.

 

 

 

Photo: Ta 77.net

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Virginie 17/06/2010 21:48


Cultiver son plaisir, voilà de bien jolis mots !
Je ne suis pas si je suis addicte mais bon, j'aime aller chaque mois chez le coiffeur !
Surtout qu'en ce moment c'est LE coiffeur qui fait tout, pas LA coiffeuse et ça change tout !!!!


jeaneg 17/06/2010 23:10



Oui oui oui oui....Je vois je vois je vois...