Absence

Publié le 27 Novembre 2013

Sara-Cummings1-copie-1.jpg

Ne rien faire... ne rien dire, laisser à tout prix le silence envelopper son absence. Avancer dans le dédale, presque aveugle en tentant de se convaincre qu'Orphée est toujours là, mais menacé de la perdre à jamais si on ose se retourner pour en être sûr...

Condamné à n'avoir que des souvenirs, des images qui s'effritent, s'estompent et palissent. Contraint à chercher, sempiternellement, un parfum qui la ferait renaître, une silhouette qui la ferait revivre.

Les yeux clos, frotter délicatement ses mains, doucement, dans l'espoir insensé de retrouver la douceur que laissait sous les doigts sa peau de soie, onctueusement tiède...

Et dans la concentration extrême de cette quête profonde, se rappeler la douce odeur de ses cheveux propres, le dessin de sa nuque dénudée et s'esquinter la mémoire à vouloir, une fois encore, percevoir son regard pétillant au travers d'une mèche...

Mais la raison vacille, sans une seule parole pour comprendre l'absence, sans savoir s'il faut nourir l'espoir ou faire le deuil, le bon sens chancelle et entraine aux marches de la folie.

Alors vivre, malgré le silence qui enveloppe cette absence...

 

Photo: Francisco Marin

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :