A la fontaine

Publié le 12 Mai 2012

sante d'orazio

Je me souviens de cet instant précis. C'était à la fontaine. Nous avions marché dans la chaleur de juillet, grimpant escaliers après terrasses dans ce village de l'arrière pays, orné de jarres ocres où s'enracinaient des aloès démesurés. Un filet d'eau claire s'écoulait d'un tuyau en cuivre sortant d'une borne de pierre et remplissait un petit bassin au pied d'un mur taché de lichen. Elle a laissé glisser sa sandale et troussé sa robe pour plonger un pied dans l'eau fraîche... A l'ombre des platanes l'air était moins brûlant mais sa peau luisait un peu de transpiration. Une peau dorée à l'or fin. La tête ainsi penchée, la courbe de sa nuque absolument dégagée, conjuguée à son décolleté généreux ont subitement chassés toute sensation de fraicheur pour moi. J'aurais voulu être peintre pour sublimer à jamais cet instant et le reproduire à l'envie, tantôt aquarelle où il aurait la douceur du pastel, tantôt gouache où la pointe de mon couteau aurait sculpté toute la puissance de ce corps féminin et exprimer l'immense désir suscité par cette chair tiède, cette cuisse, ces seins, autant de fruits mûrs...

Photo: Sante d'Orazio

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0
Commenter cet article

Fabymary POPPINS 13/05/2012 15:34

contente de savoir que je suis pour toi un concentré de gaieté !

Fabymary POPPINS 13/05/2012 15:08

pfffff tu voulais surement pas que je relève ça mais oui c'est le sud, la chaleur.... mais c'est très érotique une scène comme celle là, une jolie femme et une fontaine et tant pis si tu voulais
pas que je le ressente comme ça, non mais alors j'ai encore le droit de ressentir tes écrits à ma manière, tant pis si tu hallucines! tu sais bien que je suis pas comme tout le monde moi, (sourire)

jeaneg 13/05/2012 15:29



Mais non mais , ça égaie ma journée..



Fabymary POPPINS 13/05/2012 14:47

Quel érotisme et quelle sensualité se dégagent de la photo et du texte, et en plus j'adore les fontaines. La dernière fontaine que j'ai vu et ou j'ai fait comme ton héroïne c'était au pied du sacré
coeur, jeudi dernier. Pur moment de volupté et si j'avais pu j'y serai entrée dans cette eau.

jeaneg 13/05/2012 14:52



Je suis toujours halluciné par ta façon de "détourner" les choses  C'est fascinant! En lisant le
commentaire j'ai l'impression d'avoir écrit un article pour "Fontaines de France" ( cherche pas c'est un magazine à très fort tirage que je viens d'inventer ) 



Marie Christine 13/05/2012 14:31

Se souvenir...
Cela me rappelle un voyage en Italie...
La Toscane, San Gimignano, ses pierres sables, écrasée de soleil...
Juste du bonheur...immense...

jeaneg 13/05/2012 14:49