Fan de sixties

Publié le 30 Septembre 2009

Vous allez rire, mais mon amour sincère des femmes aux cheveux courts n'empêche pas quelques infidèlités. Le meilleur exemple est Françoise Hardy. Celle des années 60. Une androgynie qui n'aurait pas eu besoin d'artifice comme le costume ou la coupe de cheveux. Un visage aux traits parfaitement réguliers, de beaux cheveux, lourds, lisses. Une voix grave au timbre charmeur.



Du style, du chic, du charme...Sans en avoir l'air.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Arsène 18/08/2012 19:10

Pas nostalgique, heureux de constater que j'assumais déjà mes goûts et mes désirs. Il y avait aussi sur les murs Barbara, Marie Laforêt, Joan Baez, et Jean Seberg !

jeaneg 18/08/2012 19:14



C'était bien cette époque là! 



Arsène 18/08/2012 17:10

J'avais 20 ans en 68 et les murs de ma chambre étaient tapissés de photos de Françoise Hardy. Et sa voix en plus !!! Admirable femme !

jeaneg 18/08/2012 18:07



Nostalgique Arsène? En tous cas bienvenue ici...



Haruka 17/02/2012 23:05

C'est moi =)

jeaneg 17/02/2012 23:11







Haruka 17/02/2012 22:31

Ahh...il me faut une moto aussi belle un jour ! C'est vraiment trop classe !

jeaneg 17/02/2012 22:53



J'adore cette façon de revenir sur un article un peu ancien. Merci Haruka



Razémylady 30/09/2009 17:18


pour l'avoir rencontrée à plusieurs reprises, aucune ambiguïté, à l'époque, j'ai vu une jeune femme et très féminine...